19 Déc 2013 | 7

Pancakes aux flocons d’avoine et banane

Pancakes aux flocons d'avoine et banane

Spéciale dédicace à Isabelle, Fanny et Béatrice !

Prenez un matin d’hiver neigeux, pluvieux, venteux, au choix. Choisissez de préférence un jour sans travail, sans crèche et sans école. Traînez au lit avec vos enfants, lisez un peu s’il vous en laisse le loisir, jusqu’à ce que la faim vous assaille tous. Tirez vous péniblement de dessous la couette, mais pas si péniblement finalement à l’idée du régal qui vous attend. En trois tours de main, la pâte à pancakes est prête, les pancakes cuites et les enfants, au taquet, attendent d’être nourris avec bonheur.

Sirop d’érable qui dégouline et rend les petites mains collantes, thé brûlant et surtout, détente et complicité. Les pancakes sont ma recette pour un délicieux moment partagé du matin. J’aime leur ajouter des flocons d’avoine pour augmenter la mâche (le mot préféré de Sébastien Demorand dans Master Chef !) et de la banane pour la petite note fruitée en fin de bouche.

J’imagine que vous pouvez manger ces pancakes accompagnées de sucre ou de confiture mais, pour moi, c’est forcément à l’américaine, avec du sirop d’érable bio. Je n’ajoute ni beurre (vous me reconnaîtrez là), ni sucre dans ma pâte et n’en vois vraiment pas la nécessité, d’autant moins si on a la main un peu leste sur le sirop d’érable. Antoine, mon fils aîné, préfère la version sans banane mais moi, j’en suis folle et trouve cet ajout vraiment essentiel au goût global.

Je fais des pancakes depuis des années et les pensais traditionnelles dans les foyers français. Il m’a fallu un petit-déjeuner avec les copines de l’école pour me rendre compte que ce n’était pas le cas. Que c’est bon de pouvoir partager ici une recette qui fait partie de mes incontournables ! Idéalement, si vos convives peuvent patienter, il vaut mieux servir plusieurs pancakes empilées les unes sur les autres. La pancake étant relativement fine, cela permet d’avoir assez de quantité en bouche pour bien profiter du goût, chaque pancake pleinement imbibée de sirop d’érable.

Si vous êtes pressé par le temps, les enfants ou la gourmandise, vous pouvez aussi faire une grosse pancake, que vous replierez sur elle-même une fois servie. Dans tous les cas, je vous recommande de prendre le temps de savourer chaque bouchée car si la pâte à pancake est vite préparée, les pancakes elles-mêmes disparaissent encore plus vite !

Pancakes aux flocons d’avoine et banane

Pour 4 à 5 gourmand(e)s 

* 40g de flocons d’avoine (je prends la taille « baby », en bio ; j’imagine que des Quaker Oats pourraient très bien faire l’affaire)

* 300ml de lait demi-écrémé (et bio) et plus si nécessaire, selon la texture que vous souhaitez donner aux pancakes

* 1 banane (ou 2 pour un goût plus prononcé)

* 2 œufs, de préférence bio

* 160g de farine (j’utilise de la farine bio complète ou un mélange T65/T110, selon l’humeur du moment)

* 1 sachet de levure (levure bio maison préparée par vos soins selon la recette de Makanai, si vous le souhaitez)

* 1 pincée de sel

* huile (de colza, de préférence) pour la cuisson

1 – Versez les flocons d’avoine et le lait dans un saladier et laissez reposer 5 minutes.

2 – Ecrasez la banane avec une fourchette, sur une assiette.

3 – Battez les œufs dans un bol.

4 – Ajoutez les œufs au saladier contenant le mélange flocons d’avoine-lait,  puis rajoutez la farine, la levure, le sel et la banane. Mélangez le tout. Si le mélange vous paraît trop dense et pas assez liquide, ajoutez un peu de lait.

5 – Graissez une crêpière (cela fonctionnera aussi avec une simple poêle) à l’aide d’un papier essuie-tout imprégné d’huile et faites la bien chauffer. Afin d’obtenir des pancakes les plus rondes possible, versez une petite louche de pâte sur un point donné et laissez la se répandre d’elle même. Retournez-la au bout de 2 à 3 minutes, quand elle est joliment dorée.

Une pancake fait traditionnellement 8 à 10cm de diamètre mais rien ne vous empêche d’en faire une beaucoup plus grosse, à découper (20cm de diamètre max., afin de pouvoir la retourner) ou de beaucoup plus petites, taille bébé.

6 – Servez immédiatement, arrosées de sirop d’érable. La pâte peut se conserver au frigo 1 à 2 jours mais les pancakes sont bien meilleures dégustées tout de suite après cuisson. 

Retour à l'accueil

7 comments

  1. Coucou Anne-Liesse, tu imagines bien que j’adore les pancakes et que j’ai le stock de sirop d’érable nécessaire. Qu’est-ce la recette de levure bio stp? Est-ce que ça se trouve sur le net?
    Bises et merci !
    Elisa

  2. Aurel dit :

    Huummm, elle fait envie ta recette !!! J’ai pas du tout le réflexe pancakes le matin, j’ai du en faire deux fois dans ma vie mais là j’avoue que tu me tentes…

  3. Flo dit :

    J’adore les pancakes, les flocons d’avoine, les bananes, le sirop d’érable, les petits-déj avec du temps, les enfants qui se régalent, les vacances qui seront là ce soir et… et…. et ta photo, qui est superbe ! Merci Anne-Liesse 🙂

  4. […] et protéiné. Les flocons d’avoine, je les utilise d’habitude dans le porridge ou les pancakes, ou encore dans ces biscuits sucrées aux fruits secs, recette de Jamie […]

  5. […] plus fragiles. Les bananes quant à elles supportent bien le congélo pour ressortir plus tard en pancakes ou […]

  6. […] plus fragiles. Les bananes quant à elles supportent bien le congélo pour ressortir plus tard en pancakes ou […]

Leave a Reply