28 Mar 2020 | 0

Les soignantes de mon âme (Les ChroCo #16)

Elles sont trois, trois femmes. Elles prennent soin de mon âme, par l’exemple vivant qu’elles me donnent (dans leur vie et leur entreprise) et par ce qu’elles mettent au monde, via leur blog, leur podcast ou leur chaîne YouTube. Elles sont mes Christophe André, Frédéric Lenoir et Alexandre Jollien, même si elles ne sont pas psy et encore moins philosophes. Je ne les connais pas personnellement (sauf une ! 😉 ) et ne les rencontrerai peut-être jamais IRL (dans la vraie vie) mais, semaine après semaine, je les lis ou les écoute et ma vie s’en trouve plus belle et plus facile. Je vous les présente ?

Christie Vanbremeersch (Ma vie sans moi)

Christie est la plus compliquée à présenter tant son originalité fait sa force. Ecrivaine, coach en créativité (elle a mis au point des bootcamps sur le sujet !), blogueuse depuis 17 ou 18 ans, elle parle d’elle dans ses billets, se met à nu, dissèque son quotidien, ses habitudes, ses inspirations et ses doutes, pour mieux nous interroger sur les nôtres. C’est mon inspiratrice du quotidien (elle publie quasiment tous les jours). La lire est bon comme prendre le soleil du matin : cela booste pour la journée. Elle me donne envie de griffouiller ce qui me passe par la tête (les pages du matin… que j’écris à l’heure que je peux/veux) ou de me fixer des “artist dates” (un concept développé par Julie Cameron, que Christie promeut à fond). Elle me donne du courage : celui de créer, sans crainte du résultat, de me libérer de mes propres chaînes et du regard d’autrui.

Marie Forleo (MarieTV)

Marie est belle, brune, américaine, débordante d’énergie et d’auto-dérision (elle incarne avec second degré le personnage de “Jersey Marie” : exubérante comme une Italienne, dont elle a les origines, et truculente comme une banlieusarde du New Jersey, d’où elle est originaire). Elle a toujours voulu être entrepreneure et coach mais a mis des années pour arriver à en vivre (ça l’a rend tout de suite plus sympathique, non ?). Elle est désormais à la tête d’un empire et fait de la philanthropie. Semaine après semaine, elle distille sur sa chaîne Marie TV (visible sur YouTube) et via ses podcasts des conseils pour les entrepreneurs… et tous les humains, en recevant des invité·e·s souvent célèbres (d’Elizabeth Gilbert à Tim Robbins). Ses deux mantras : “Everything is figureoutable” (en gros, “tout est possible”), dont elle a fait un livre, et “Simplify to amplify” (“simplifier sa vie/son organisation/ses priorités pour leur donner plus d’impact”). Pragmatique, sympathique, empathique: what’s not to like about Marie?

Brooke Castillo (The Life Coach School podcast)

J’ai découvert Brooke Castillo grâce à Clotilde Dusoulier, coach et podcasteuse sur Change ma vie (cf. chronique #4) puisque c’est à l’école de coaching de Brooke que s’est formée Clotilde. Ces temps-ci plus que jamais (son podcast est devenu quotidien au lieu d’hebdomadaire depuis le début de la crise du coronavirus), sa vision du monde et ses réflexions et conseils sur la gestion de nos pensées et de nos émotions me soutiennent. J’en sors plus forte, sans avoir renoncé à être vulnérable. Je regarde le monde qui m’entoure différemment, suis moins dans mon propre jugement et celui des autres (ou me pardonne plus vite de l’être !). Un podcast devenu essentiel à moi.

Alors, ça vous donne envie de les lire/écouter/regarder ? Vous nous tenez au courant si vous le faites ?

Take care, stay in & stay safe!

NB : Les deux dernières ressources sont en anglais. Je prie celles et ceux qui ne pratiquent pas cette langue de m’en excuser. Pour ma part, tirer mes ressources dans deux langues et deux cultures me nourrit d’autant plus.

Postambule : Partant du principe que les angoisses se gèrent mieux quand elles sont écrites (en ce qui me concerne, en tout cas !), et craignant le confinement à venir et toutes les conséquences humaines, économiques et sociales du coronavirus, j’ai décidé d’écrire sur mon blog, tous les jours de cette période anxiogène, une chronique, plus ou moins longue.

Sans prétention littéraire, sans même vous garantir qu’elle reposera sur des faits réels. Juste des mots posés, pour me faire du bien, et peut-être à vous aussi. Avec une jolie photo en illustration pour ne pas oublier la beauté du monde qui nous entoure.

Retour à l'accueil

Leave a Reply