06 Jan 2017 | 4

En 2017, rêvez !

img_6921

Un beau jour de givre dans les monts du Lyonnais…

Je vous retrouve après une période de fêtes que j’ai souhaitée moins connectée (et dieu que ça fait du bien !), reposante… et aussi lente que possible. Les vœux sont de saison, mais ma nature rebelle se rebiffe face à cette obligation sociale ! Il y a tant à souhaiter, mais différemment pour chacun. Cependant, en y réfléchissant bien (ou plutôt, d’ailleurs, en n’y réfléchissant plus et en laissant les choses se faire…), il y a bien une chose que je vous souhaite à tous en cette nouvelle année : c’est de

R*Ê*V*E*R !

Rêver de jour, rêver de nuit, rêver grand, rêver petit (ou plutôt, comme le conseille ici la pétulante coach Marie Forleo : Dream Big, Plan Small), rêver à l’amour, rêver toujours, rêver pour se reposer, rêver pour se retrouver, rêver pour se renouveler. Je vous livre à cet effet deux pépites qui m’ont nourrie fin 2016 et que je suis heureuse de partager avec vous :

  • Un article de Boris Cyrulnik, paru dans Le Monde et intitulé « Ce qui peut aider un jeune à trouver sa voie, c’est son pouvoir de rêve ». Il sera particulièrement utile aux parents ou éducateurs qui accompagnent des jeunes en recherche d’orientation;

Pour rêver, il faut faire un peu de place dans sa vie et, en ce qui me concerne, commencer par faire le bilan de l’année passée (avec ces 10 questions-clefs – en anglais -, si vous le souhaitez) et poser des intentions. Avant d’avoir fini tout ce travail (!), je vous livre déjà un des mes premiers rêves : que mon blog prenne son envol, avec vous tous/tes autour (avant de fêter ses 9 ans dans quelques mois). Les bonnes recettes et les belles rencontres sont ce qui me motive à le poursuivre et je continuerai à les raconter ici, en espérant que vous y trouverez autant de plaisir que moi.

Et vous, quels sont vos rêves pour cette année 2017 ? 

Retour à l'accueil

4 comments

  1. séverine brun dit :

    Merci pour ces deux pépites!!!!

  2. aurel dit :

    Bon je sais normalement on n’a que jusqu’à fin Janvier pour se souhaiter les voeux mais bon je le fais quand même !!!! Alors je te souhaite un blog qui décolle, qui s’envole, qui plane très très haut en 2017 et bien après…
    Merci pour l’article et la conférence ! Moi je me prends à rêver à une meilleure communication entre adultes et enfants dans le milieu scolaire… Je ressens de plus en plus de lassitude, de violence, de mauvaise volonté et de résignation là où les garçons vont et ça me désole…
    Des bécots !

    • Anne-Liesse dit :

      Merci, ma biche, pour les bons souhaits.

      Ça me désespère que tu aies besoin de rêver concernant l’école des garçons. C’est leur quotidien, un lieu qui contribue à les faire grandir : ça ne devrait pas être un lieu de violence et de mauvaise communication. A leur décharge, les enseignants ne font vraiment pas un métier facile. J’espère que ces soucis vont pouvoir trouver des solutions. Fais-tu partie des parents élus ? Peux-tu faire remonter tes interrogations et préoccupations à qui de droit ?

  3. […] vous dire au juste. J’avais envie d’être profonde, sincère et altruiste. En 2017 (je viens de relire mon billet), je vous souhaitais de rêver. En ce début 2018, encore un peu fatiguée et hésitante, je vous […]

Leave a Reply