20 Jan 2009 | 0

Michelle, my belle

Photo_Michelle_O

La politique, ce n’est pas vraiment mon truc, mais comment ne pas fêter un grand jour comme celui de l’investiture de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis ?

Moi, inspirée par L’Express et par Elle, c’est à Michelle que je veux rendre hommage aujourd’hui. Michelle, la femme derrière l’homme. Michelle, la plus jeune Première Dame des Etats-Unis depuis Jackie Kennedy. Si je ne peux pas m’identifier à sa couleur de peau, j’admire plusieurs choses chez elle qui en font, à mon avis, un modèle pour les femmes à travers le monde, qu’elles soient noires ou blanches :

– Une femme qui a fait des études : diplômée de Princeton et de Harvard, les deux meilleures universités des Etats-Unis, elle est devenue avocate dans une grande société privée de Chicago… qu’elle a quittée au profit du service public.

– Une femme qui reconnaît la difficulté de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie familiale et personnelle : pas facile de concilier une carrière de vice-présidente des services hospitaliers de l’université de Chicago et l’éducation de ses filles, Malia (10 ans) et Sasha (7 ans).

– Une femme qui prend soin d’elle et de sa santé : elle se lève tôt le matin pour faire du sport, tous les jours.

– Une femme qui a du style : elle vient d’être élue par les magazines « People » et « Vanity Fair » comme l’une des dix femmes les mieux habillées des Etats-Unis et sait, qui plus est, mélanger les vêtements de créateurs et ceux de magasins de vêtements plus populaires. Tout ça sans avoir recours à un styliste (on l’aime d’ailleurs aussi avec ses fautes de goût). Il existe même un site web dédié uniquement à sa garde-robe !

Une femme forte et libre, en somme.

Quand je lis sous la plume d’Allison Samuels, dans Newsweek, que Michelle Obama, par sa position, aura la chance d’agir sur l’estime de soi de nombreuses Afro-américaines et « l’occasion de renverser de vilains stéréotypes sur  les femmes noires », je me réjouis d’avance. Et si ce n’était pas qu’aux Afro-Américaines qu’elle redonnait confiance ?…. You go, Michelle !

Pour en savoir plus : « Michelle Obama, First Lady » de Liza MUNDY (éditions Plon)

Retour à l'accueil

Leave a Reply

fifteen − 6 =