29 Nov 2016 | 6

Cheesecake vegan speculoos-citron sans cuisson – Recette

Cheesecake vegan speculoos-citron sans cuisson

Un cheesecake vegan ?! Un “no cheese cake” ?  Je sens que certains parmi vous sont  dubitatifs, voire agacés : pourquoi céder à cette folie vegan dont on nous rebat les oreilles ?  Ben, parce qu’il n’y avait plus que du tofu soyeux dans mon frigo pardi ! Bon, ce n’est pas totalement vrai : le tofu soyeux se trouvait bien dans mon frigo, avec pour volonté de l’utiliser (il n’est pas arrivé là par hasard, évidemment), mais j’avais aussi envie de tester sur ma famille, et sur ma digestion, un cheesecake fait avec 0% de fromage mais néanmoins 100% d’amour.

Léger comme une mousse, mais gourmand comme un cheesecake classique

Résultat des courses : des enfants pas très fans (le cheesecake de Mr P., suremballé et archi sucré, leur plaît beaucoup plus ;-(( mais des adultes qui n’y ont vu que du feu et s’en sont très bien portés digestivement parlant. Et surtout, une saveur citronnée et une texture légère très agréables après un repas dominical copieux, mais aussi parfaites pour un goûter. Et le plaisir immense d’utiliser des ingrédients bio (sauf les Speculoos, même s’il est possible d’en trouver en boutiques bio… ou de les faire vous-mêmes) et aucun fromage industriel surgras. Si je fus, il y a un temps lointain, une adepte du fameux Philxxx Cream Cheese, la quadra que je suis lui préfère maintenant des solutions beaucoup moins caloriques (34g de lipides pour 100g, ça vous tente toujours ?!…).

Oubliez le four !… mais pas le mixeur, ni le moule à charnière 

Utiliser des ingrédients végétaux au lieu de fromage permet aussi de zapper l’étape cuisson et donc faire cette recette même quand on n’a pas de four à disposition ou pas envie de l’allumer. Il est en revanche essentiel d’avoir un moule à charnière pour démouler la bête et il est aussi préférable de disposer d’un robot de cuisine pour réduire les biscuits en miettes et pour mixer le tofu soyeux. Enfin, il faut prévoir un passage au réfrigérateur assez long (5 heures minimum) : le mieux reste de faire le cheesecake la veille pour le midi ou le matin pour le soir.  On récapitule ?

Pas de fromage

+ pas de cuisson

= un cheesecake trop bon !

Cheesecake vegan au citron et sans cuisson 

Pour la base :

  • 250 g de spéculons (mais tout type de biscuit peut faire l’affaire)
  • 1 poignée de flocons d’avoine (facultatif)
  • 75 g d’huile de coco

Pour la crème : 

N’hésitez pas à doubler ces proportions si vous souhaitez avoir un appareil bien épais. Selon l’adage du “on est foutus, on mange trop”, je n’ai pas jugé utile de le faire pour ce gâteau destiné à une fin de repas, mais ça me semble une bonne idée pour un goûter. 

  • 400 g de tofu soyeux
  • 2 citrons (voire un seul si vous craignez une acidité trop présente)
  • 50 g de sucre non raffiné
  • 40 g de fécule : arrow root ou Maïzena
  • 1 g ou 1 c à c d’agar agar
  • environ 15 cl de lait ou de crème végétal.e (j’ai utilisé de l’Avoine Cuisine)

1 – Réduisez les biscuits et les flocons en miettes à l’aide d’un robot (ou à la main, bien enfermés dans un sac congélation si vous n’avez vraiment pas le choix !) et versez-les dans un saladier.

2 – Faites fondre l’huile de coco à feu doux, versez-la sur les miettes de biscuits  et mélangez le tout.

3 – Tapissez le fond d’un moule à charnière (d’un diamètre classique de 21 à 22 cm) de papier sulfurisé puis du mélange biscuité, réparti uniformément : vous pouvez le tasser à l’aide du cul d’un verre ou du dos d’une cuillère. Réservez au frigo.

3 – Mixez le tofu soyeux au robot (ou armez-vous de patience pour le faire à la main !…) afin qu’il ait une consistance homogène. Réservez.

4 – Râpez les citrons et mettez les zestes dans une casserole. Ajoutez-y le reste des ingrédients secs (sucre, fécule et agar agar) et mélangez au fouet pour éviter qu’il y ait des grumeaux.

5 – Pressez les citrons râpés et ajoutez le jus ainsi que le lait végétal dans la casserole. Faites chauffer à feu doux en mélangeant au fouet : le mélange va épaissir rapidement. Vous pouvez couper le feu une dizaine de secondes après l’ébullition : attention, cette étape est cependant essentielle pour que l’agar agar joue sa fonction de gélifiant.

6 – Pour avoir une texture homogène et onctueuse, versez le contenu de la casserole dans le robot avec le tofu soyeux et donnez un dernier coup de mixeur : si le mélange avait fait quelques catons à la cuisson, le problème sera résolu.

7 – Versez la crème sur le fond biscuité du moule et réservez au réfrigérateur au moins 5 heures, voire toute la nuit si possible. Servez avec un coulis de fruits rouges.

Et vous, vous l’aimez comment votre cheesecake ? 

PS : Si vous voulez des recettes de cheesecake salé… avec du fromage (du bon, pas que du gras !), retrouvez mes recettes à base de ricotta ou de brocciu.

PS 2 : Si vous voulez vous lancer dans du cream cheese maison, beaucoup plus léger, Du bio dans mon bento vous livre sa recette.

Retour à l'accueil

6 comments

  1. Séverine says:

    Ca a l’air bon… mais un peu long pour moi…je le testerai bien chez toi ! :o)

    • Anne-Liesse says:

      Hihihi ! C’est un peu long, c’est vrai, mais tellement bon ! Ça peut se faire en version verrine… mais ce n’est pas forcément beaucoup moins long (juste plus adapté à nos formats de déjeuner !…). Je ne te promets pas de le faire pour un déjeuner mais on peut peut-être trouver une autre occasion… Bises

  2. aurel says:

    ouhlala elle me tente bien cette recette mais tout comme séverine elle me semble un peu longue à faire… Mais j’avoue que le résultat à base de tofu soyeux m’intrigue…
    Bref je tenterai peut-être pour les fêtes !!!! Car tout comme toi je trouve qu’on mange trop et que le dessert arrive quand on n’a plus faim malheureusement… Et on en parle de l’apéro bourratif qui te fait passer à table en n’ayant déjà plus faim ???????
    Je milite pour un repas de noêl DETOX !!!!!

    • Anne-Liesse says:

      Hello Aurel !
      C’est vrai qu’elle est un peu longue, cette recette. J’étais motivée car je l’apportais au déjeuner chez mes parents (n’ayant donc pas cuisiné le reste du repas). Et j’aime vraiment le résultat léger, adapté pour une fin de repas.
      On a vraiment réduit la quantité de nourriture à table pour Noël chez nous (quand il y a encore un Noël qui nous réunit tous…) et on s’en porte vraiment mieux. Je me demande comment on faisait avant… Je me réjouis en tout cas de ne PAS me gaver pendant les fêtes et de ne pas grossir (ça laisse de la marge pour la fin de l’hiver !!!).
      Bises

  3. Gaëlle says:

    J’ai fait cette recette, ça m’a pris environs une heure parce que je m’arrêtais souvent pour lire les instructions mais c’est très facile au final ! Je l’ai fait le soir et sorti le lendemain matin.
    Vraiment pas déçue, c’est délicieux comme un vrai cheesecake mais bien plus léger ! Mes parents pas véganes ont trouvé ça aussi bon ! Bref fantastique, merci pour la recette 😀

    • Anne-Liesse says:

      Merci pour votre commentaire, Gaëlle ! Je suis contente que ce cheesecake vous ait plu. J’apprécie moi-même sa légèreté et “digestibilité”. Et votre com’ me donne envie de le refaire ! Avec des citrons de Menton, pour boucler l’hiver, ce serait le rêve…

      A bientôt sur Bulle & Blog pour de nouvelles recettes !

Leave a Reply