13 Jan 2014 | 11

Cake au potimarron, noisettes et épices douces pour bien commencer l’année 2014 !

Gâteau potimarron, noisettes et épices doucesJe ne vous ai pas donné de nouvelles pendant les fêtes. Cela n’a pas été une bonne période pour moi au niveau personnel et familial, et je ne suis pas une spécialiste de la cuisine de fêtes. J’aime aussi les coupures, je l’avoue. Vacances scolaires, météo d’hiver et période de « fêtes » se prêtent, je trouve, à un ralentissement de l’activité et à une déconnexion bienfaisante. C’est donc ce que j’ai essayé de faire. Pas de blog, peu de mails, presque pas de réseaux sociaux et au final, du repos, du temps passé avec les enfants à cocooner et du recul sur les choses, grâce à l’écriture notamment… sur papier !

Le mois de janvier est déjà bien entamé et j’ai également tardé à vous présenter mes vœux. L’année 2014 sera placée pour moi sous le signe de la simplicité et de la frugalité, crise(s) oblige(nt). Sobriété heureuse, comme dit Pierre Rhabi, ou abondance frugale, selon la devise du blog Antigone XXI, que je lis régulièrement avec délectation. Plus je vieillis – et plus la vie m’est difficile – plus j’apprécie les petits instants de bonheur. Le rouge-gorge qui se pose chaque jour devant la fenêtre de la cuisine, le gâteau confectionné puis dégusté avec mes enfants, le lever du soleil un matin d’école où l’on n’est pourtant pas bien réveillés, la voix d’une amie au téléphone, le thé brûlant bu à petites gorgées, pour suspendre le temps… et la lecture de billets qui m’inspirent, comme ceux de Christie, qui changent peu à peu ma vie et ma confiance en moi.

Je vous souhaite une belle année 2014, en cuisine, au restaurant… et partout ailleurs ! Une année faite de joies simples et essentielles et de moments de partage, culinaire et autres. J’espère vous apporter plaisir et inspiration par mes billets. Si les doutes concernant mon blog m’assaillent régulièrement, je me réjouis cependant de vous y retrouver régulièrement pour partager et échanger.

Je vous livre ici la première recette de l’année, tout en douceur et arômes subtils grâce aux épices. Elle fait partie d’une liste de recettes de gâteaux aux légumes qui s’allonge lentement mais sûrement, pour le plus grand plaisir de mes papilles comme de ma ligne. Savourez-le entre copines autour d’un thé ou avec les enfants au goûter… ou même le matin, afin de démarrer la journée en super forme !

Gâteau au potimarron, noisettes et épices douces

* 200g de potimarron cru  ( Je garde la peau du potimarron si elle est bien jolie et enlève les pépins. Comptez 200g de chair + peau sans pépins.  Cléa, dont cette recette est inspirée, utilise de la purée de potimarron. Je préfère l’idée d’utiliser le légume cru, façon carrot cake.)

* 2 œufs

* 100g de sucre (non raffiné de préférence. Du Muscovado ou du Rapadura, fort en caractère, conviendra bien ici.)

* 50g de purée de noisettes

* 45 ml d’huile d’olive

* 100g de poudre de noisettes (ou un mélange poudre de noisettes et d’amandes si vous devez râcler les fonds de tiroir)

* 1 pincée de sel

* 2 c.c. de cannelle

* 1 c.c. de gingembre

* 170g de farine de petit épeautre (tolérée par les personnes sensibles au gluten mais déconseillée à celles souffrant de la maladie cœliaque)

* 2 c.c. de levure

* 1 pincée de bicarbonate

* Libre à vous d’ajouter des noix concassées et/ou des raisins secs. Je me suis pour ma part abstenue pour être sûre que les enfants ne feraient pas la grimace…

1 – Râpez le potimarron assez finement. (J’utilise les gros trous d’une râpe en inox classique – comme celle-ci – à défaut d’avoir un robot qui râpe correctement. C’est long mais ça ne fait pas de bruit… et ça fait les muscles !)

2 – Dans un grand saladier, mélangez tous les ingrédients dans l’ordre.

3 – Versez dans un moule à cake graissé et faites cuire 30 minutes à 180°C. Laissez refroidir le gâteau avant de le démouler. Il se conserve plusieurs jours une fois emballé… si vous arrivez à en garder si longtemps !

Retour à l'accueil

11 comments

  1. popi dit :

    Comment fais-tu pour éplucher le potimarron?!?
    Habituellement, comme c’est très dur, je le fais cuire seulement coupé en deux.
    Puis tu le râpes au robot?
    Merci d’avance… :-*

  2. Séverine dit :

    Promis je l’essaie ! Je rajouterai peut être quelque épice 😉
    En tous cas, pour la pause thé, ça a l’air top

    • Anne-Liesse dit :

      Les épices ont un peu rebuté Antoine, malheureusement. J’avais eu la main leste sur la cannelle mais ne crois pas avoir dépassé 3 c.c. tout de même ! Moi, c’est comme ça que je l’aime : avec un petit accent anglo-saxon qui me rappelle plein de bons souvenirs…

  3. aurel dit :

    Elle est bien tentante ta version sucrée du potimarron… Bon sachant que je n’ai pas encore trouvé/pris le temps de tester tes recettes de pancakes et de financier à l’huile d’olive… Peut-être que je le goûterais chez toi celui-ci !

  4. Anne-Liesse dit :

    Moi qui m’inquiétais de publier trop peu de recettes, ça me rassure… C’est avec plaisir que je ferai ce gâteau un jour où tu viens à la maison… sans que tu aies à t’occuper de la découpe du potimarron, cette fois 😉

  5. Séverine dit :

    Alors j’ai tout suivi comme t’as dit, c’est vraiment trop bon !!
    Nous l’avons dégusté entre femmes avec un bon YogiTea bien chaud ;o)

  6. Dorothée dit :

    Merci pour cette recette elle est délicieuse ! Je connaissais une version de cette recette mais avec de la carotte et suis complètement conquise par cette recette avec du potimarron. Un délice ! Je n’ai pas mis bcp de cannelle ni de gingembre.
    A refaire !
    Bonne journée
    http://www.cookonly.fr/categorie/legumes

    • Anne-Liesse dit :

      Je vous en prie, Dorothée ! Moi aussi, j’aime beaucoup cette recette. D’ailleurs, je devrais la refaire car je ne l’ai pas faite depuis longtemps. Je suis dans une phase gâteau au yaourt à la farine de châtaignes et pépites de chocolat !! Pas mal non plus !

  7. […] Le cake au potimarron, noisettes et épices douces. […]

Leave a Reply