08 Juil 2017 | 2

Masmoudi, la pâtisserie orientale qui renouvelle le genre

Etre blogueuse, c’est passer beaucoup de temps à repérer, réfléchir, écrire, sans trop savoir si on va être lue, si ce qu’on écrit va intéresser les autres, avoir une utilité quelconque.  Etre blogueuse, c’est aussi éveiller facilement l’intérêt des autres et pouvoir leur poser des questions sur leur activité sans passer pour excessivement curieuse ! Etre blogueuse, c’est enfin être invitée à des soirées, des dégustations, des inaugurations et autres. J’ai payé tous les repas qui ont donné lieu à des critiques de restaurants depuis les bientôt 9 ans que j’écris Bulle & Blog. Pour la première fois, j’écris un billet suite à une invitation à prendre le thé. Invitée ou non, ma ligne éditoriale est toutefois toujours la même : si ça ne m’a pas plu, je n’en parle pas ici. Vous l’aurez compris : j’ai aimé l’expérience Masmoudi. Suivez-moi donc : rentrons dans un monde délicatement sucré…

Crédit photo : Séverine Brun

La pâtisserie orientale mise au goût de la modernité

Si l’on vous dit pâtisseries orientales, vous pensez gras, sucre et kilos sur les hanches, non ? Moi aussi ! Si j’adore les cornes de gazelle, baklavas et autres, je ne craque donc pas souvent pour eux, histoire de garder la ligne. Quand Julie, manager chez Masmoudi Lyon 6ème, m’a proposé de goûter à leurs créations maison, j’ai cependant accepté, autant par curiosité que par gourmandise. Masmoudi a été créé à Sfax, en Tunisie, en 1972 (année de ma naissance !!) par Moufida Masmoudi, pâtissière émérite. L’entreprise propose des « pâtisseries fines », toutes fabriquées en Tunisie, selon un savoir-faire artisanal, avec des matières premières de qualité : miel et amandes tunisiens, dattes Deglet Nour, pignons de Syrie, pistaches iraniennes, eaux florales… Entreprise moderne, elle s’est aussi soumise aux normes actuelles (qualité, hygiène, traçabilité) qui garantissent sa certification (ISO 2000, entre autres).

Du sucre pour les yeux

Il y a quelques semaines, par une belle journée, j’ai donc retrouvé mon amie Séverine, chef nomade, pour partager cette invitation à la dégustation. Moi qui ne passe pas si souvent dans le quartier (métro Foch), j’avais pourtant repéré la façade, étroite mais élégante, marquée du M si caractéristique, de ce salon de thé. Nos mirettes en ont été pour le déplacement tant les pâtisseries, de petite taille et d’allure raffinée, alignées sagement dans les vitrines transparentes, nous faisaient du gringue. Si vous me lisez régulièrement, vous connaissez mon goût pour les oléagineux. Quand Julie a commencé à nous décrire les pâtisseries, ce sont mes papilles qui ont donc commencé à s’affoler : j’avais envie de tout ou presque !

De la subtilité en bouche

Après avoir opéré un choix cornélien, mon amie et moi sommes allées nous installer dans la partie salon de thé, au fond de la boutique. Une ambiance boudoir oriental, entre les fauteuils au velours pourpre et les moucharabiehs blancs. Un violet, signe distinctif de la marque, très présent sur les murs aussi ! J’étais particulièrement curieuse des pâtisseries à la farine de pois chiche (Homsia) et au sorgho et écorces d’orange (Makroudhdoria), assurément originales. Si elles m’ont surprise en bouche, ce n’est pas celles qui m’ont le plus séduite. La palme revient en effet à la petite beauté aux huit pétales de pistache, fleur en sucre, amande et cardamome (Fleur d’amande), dont la subtilité a provoqué de l’émotion, particulièrement chez Séverine. Quant aux baklavas, brouettes et autres makroudhs, ils ont confirmé la délicatesse du style Masmoudi : pas de saturation de sucre ni de miel mais des goûts subtils et de l’équilibre dans le croquant ou le fondant. La tradition revue au goût du jour, en somme (et au goût français…).

Quelques pâtisseries plus tard, nous n’étions pas écœurées du tout, et même encore légères ! Tellement que nous avons chacune décidé de repartir avec de petits achats, à offrir… ou pas ! C’est sûr : quand je repasserai dans le coin, je n’hésiterai pas à replonger dans la tentation Masmoudi, que ce soit sur place ou à emporter.

Et vous, connaissez-vous déjà Masmoudi ? Sinon, est-ce que ça vous tente ? 

Masmoudi Lyon 6°

31 cours Franklin Roosevelt (métro Foch)
Tel: 04 78 89 94 06
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 14h et de 15h à 19h

Pour connaître les autres adresses (boutiques et points de vente à Lyon, Paris, Marseille, en Tunisie et à Alger) de Masmoudi, en France, cliquez ici. Pour commander en ligne, allez directement sur leur site : www.patisseriemasmoudi.fr.

Retour à l'accueil

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Masmoudi, la pâtisserie orientale qui renouvelle le genre"

S'inscrire à
avatar
Trier par:   Nouveau | Ancien | Plus populaire
Emmanuelle
Invité

Il y en a un dans mon quartier, à 300m de chez moi, je n’ai jamais essayé, crainte d’être écoeurée… suite à ton article je vais tenter !

wpDiscuz

Bienvenue sur Bulle & Blog !

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez régulièrement mes recettes gourmandes

(rapides, saines et de saison)

mes bonnes adresses de restos et partagez mes coups de cœur culinaires.

Votre adresse e-mail reste entre de bonnes mains 😉