08 Sep 2010 | 1

Le fondant au chocolat de Danielle

DSC01757

La rentrée est là, la pluie est de retour et les goûters et fêtes d’anniversaire vont se succéder (j’en connais plusieurs qui vont célébrer une année de plus ce mois-ci ;-). Quoi de mieux dans ces conditions qu’un gâteau indémodable et irrésistible comme le fondant au chocolat ?

J’ai déjà présenté ici la recette du mœlleux au chocolat de Laurence Salomonque j’avais plébiscité pour sa légèreté et son côté digeste. D’aucuns m’ont cependant avoué (au bout d’une longue et douloureuse année pour eux !) que, à vrai dire, ben, le côté digeste, il n’en avait que faire et qu’ils préféraient de loin le fondant que je faisais précédemment à ce mœlleux, finalement « un peu pâteux ». Je vous rappelle que ma nièce m’avait dit l’année dernière qu’elle trouvait ce même fondant – que je faisais depuis 15 ans… – un peu lourd !

Que faire ? Qui croire ? Un peu vexée (à nouveau !), j’ai cependant pris en considération les arguments de tous et ai décidé de reprendre la recette de mon « vieux fondant » et de l’alléger. Comme depuis plusieurs mois maintenant, j’ai donc réduit la dose de sucre et utiliser des graisses végétales au lieu du beurre. Dire que, quand j’étais étudiante, la maman de l’amie qui m’a confié cette recette (la fameuse Danielle, que j’en profite pour remercier ici) augmentait les proportions de ces aliments-là pour rendre le gâteau plus gourmand ! Autres temps, autres mœurs… Le succès a été au rendez-vous de cette nouvelle mouture et il est donc adopté (jusqu’à l’année prochaine ?!…).

Fondant – ou prieuré –  au chocolat (je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle ce gâteau s’appelle prieuré », mais c’est sous ce nom que la recette m’a été transmise)

Pour 6 à 8 personnes

300 g de chocolat

120 g de sucre (de préférence du sucre blond non raffiné)

6 œufs

45 g d’huile de colza

55 g de purée d’amandes blanches

3 c.s. de Maïzéna

1 petite c.c. de levure

 

1 – Préchauffez le four à 180°C.

2 – Faites fondre le chocolat au bain-marie (edit du 27 oct. 2010 : ne pas le faire fondre avec de l’eau, comme je l’avais écrit précédemment. L’eau abîme et dissocie le chocolat) ou au micro-ondes (si vous vivez dangereusement !…).

3 – Dans un saladier, mélangez le sucre et les jaunes d’œuf jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajoutez l’huile, la purée d’amandes, la Maïzéna et la levure, et mélangez le tout.

4 – Mélangez délicatement à la préparation les blancs d’œuf préalablement montés en neige.

5 – Versez dans un moule recouvert de papier cuisson et enfournez pour 25 minutes. Ne dépassez pas le temps de la cuisson : le gâteau ne doit pas s’assécher, mais rester fondant. Une fine pellicule va se former sur le gâteau : elle sera fragile à découper mais délicieusement craquante.

NB : Encore envie de chocolat ? Craquez pour les muffins au chocolat (sans gluten ni produit laitier)

Retour à l'accueil

1 comment

  1. […] et, le moment venu, ont fait honneur à ce gâteau. C’est une version remaniée du prieuré au chocolat de Danielle que je fais depuis plus de 20 ans (that, my friends, make me feel old!…). Les ingrédients […]

Leave a Reply